Près de dix ans après avoir été théorisée, l’entreprise libérée continue de faire des émules comme de susciter le débat. Le groupe Oui Care vient ainsi de lancer une nouvelle entreprise présentée comme « libérante », La Compagnie des Lavandières.

Lire l’article complet sur : www.lesechos.fr