Si beaucoup d’entreprises échouent à mettre en place l’holacratie, c’est qu’elles continuent à faire reposer le pouvoir sur le titre, et non sur la compétence. Contrairement à ce que pensent beaucoup, management rime souvent avec incompétence. C’est ce qui ressort de l’observation de nombreuses entreprises.

Lire l’article complet sur : www.hbrfrance.fr